La confiance en photographie

Quand on fait de la photo, on est souvent confronté à deux phénomènes liés à la perception de notre niveau. Soit un photographe aura tendance à se sous-évaluer ; il pensera que toutes ses photos sont mauvaises et qu’il ne progresse pas. Soit un photographe aura tendance à se surévaluer ; il pensera que son travail est génial, digne d’être affiché au MoMA. Où en es-tu ? 

Par Théo Chabardès

Un manque de confiance

La peur du regard des autres

Une des premières peurs des photographes débutants et souvent de montrer ses clichés. Il a peur d’être jugé sur ce qu’il fait et que l’on se moque de lui.

C’est tout à fait normal car lorsque l’on se lance, dans n’importe quelle activité, nos débuts sont rarement glorieux et il faut savoir accepter d’être mauvais au début, pour pouvoir avancer.

Montrer ton travail à ton entourage te permettra d’avoir des premiers retours. Certes leur avis n’est pas forcément le plus qualitatif, mais c’est déjà un premier pas.

Mais le plus important, ce n’est pas d’attendre des retours mais surtout d’apprendre à accepter les critiques, car il y en aura. Certaines seront constructives et t’aideront à progresser. D’autres seront juste “bêtes” et ne t’apporteront rien. 

L’intérêt est donc d’apprendre à recevoir les vraies critiques et à ignorer et se blinder contre les autres 💪🏾

Le bruit des réseaux sociaux

Une erreur que l’on a tous commis en commençant la photo (peut-être que tu le fais encore même si tu n’es plus débutant), c’est de se comparer sans cesse avec les autres photographes.

Que ce soit sur Instagram, Facebook, Flickr, Pinterest, Unsplash, YouTube, etc. on peut très vite se décourager ! Se comparer ne t’apportera rien si ce n’est de la frustration et du découragement.

Essaye de te détacher du travail des autres. Évidemment je comprends que pour toi ce soit une source d’inspiration de regarder ce qui se fait, mais te comparer à ce que tu vois ne te fera pas progresser.

Si tu peux, essaye d’ignorer au maximum le “bruit” sur les réseaux sociaux pour te concentrer sur ce qui te parle vraiment en photo 😌

P1130818-Modifier
© Théo Chabardès - Toulouse - France

La (trop) grande confiance

La prise du recul

Le paradoxe de la confiance, c’est qu’on peut tomber dans l’excès inverse, être trop confiant.

Dans ce cas le photographe est souvent persuadé de détenir la vérité sur la photo et aura souvent tendance à prendre de (très) haut les autres photographes, souvent les plus inexpérimentés.

Cette personne peut aussi être une personne qui a appris beaucoup de choses sur la photo en une période de temps assez courte, et qui du coup pense d’un coup tout savoir. Pour être honnête c’est ce qui a failli m’arriver !

Pour me sortir de ce traquenard dans lequel je tombais, j’ai tout simplement regardé ce que les grands photographes faisaient / font comme photo et ça m’a ramené sur terre.

Aujourd’hui je suis bien conscient de mes limites et je travaille tous les jours pour m’améliorer 😊

La perception de ses compétences

En rouge le niveau de compétence perçu, en vert le niveau réel.
En ordonnée (vertical) le niveau de confiance, en abscisse (horizontal) celui d’expérience.

Ce que nous montre ce beau graphique est tout simplement qu’en tant que débutant on apprend beaucoup de choses au début et on a le sentiment tout connaître.

Puis on voit le travail des autres, on voit ce que les plus grands ont fait, et on se rend compte de la longue route qu’il reste à accomplir.

D’un côté ça peut être décourageant, car comme je le disais dans la partie 1, se comparer n’est pas bon. De l’autre c’est parfois bon de se rappeler que des gens immensément meilleurs existent.

L’idée est en fait de se remettre en question quand on a le sentiment d’être (trop) bon 🤔

Le juste milieu

Comme toute nouvelle compétence que l’on veut apprendre, il faut trouver son équilibre pour progresser et s’épanouir.

Si tu n’as pas assez confiance en toi, forces-toi à montrer tes photos à des gens bienveillants (mais pas trop) et apprend à ignorer ce qui pourrait te décourager.

Si tu as trop confiance en toi, tu as déjà sûrement quitté cet article en m’insultant. Si ce n’est pas le cas je t’invite à découvrir le travail des plus grands photographes (Yann Arthus-Bertrand ou Henri Cartier-Bresson pour ne citer qu’une petite partie des plus connus).

Et n’oublie pas de toujours te faire plaisir en photographiant 😁

“Citation de malade, c’est ici !” – Auteur

A-lundi-3
© Théo Chabardès - Dublin - Irlande

Le mot de la fin

Le but de cet article n’est pas du tout d’être moralisateur et de donner des leçons, mais juste d’essayer de te prévenir des pièges que l’on peut rencontrer en tant que photographe.

On a tous des phases où on adore nos photos et d’autres où on les déteste. L’essentiel est de toujours prendre du plaisir, sortir de sa zone de confort et se remettre en question quand il le faut. C’est la clé pour progresser selon moi.

N’hésite pas à mettre un commentaire pour me dire ton ressenti par rapport à ta confiance. Si tu as une remarque ou une question, j’y répondrai avec plaisir 😊
Et si tu as aimé n’oublie pas de mettre une note juste au-dessous ⭐️

Merci de ta lecture !

Mon objectif en 2019 c’est de t’aider à améliorer tes photos pour développer ton compte Instagram et vivre de ta passion.

Recevant beaucoup de messages privés de photographes débutants qui veulent me parler leurs problèmes, j’ai décidé de créer un sondage de 10 questions pour que tous ceux qui veulent m’expliquer leurs problèmes en photo puissent le faire.

Si c’est ton cas il te suffit de rejoindre le Club Photo.
Tu trouveras ça juste après les commentaires 😁

Vote pour cet article
[3 votes, moyenne: 5]

Partage si tu as aimé 😜

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Cet article a 2 commentaires

  1. Brenda

    Article très enrichissant ! Très belle manière d’interpréter le problème. Merci Théo!

    1. Théo Chabardès

      Avec plaisir Brenda !

Les commentaires sont fermés.

Club Photo

Tu vas recevoir 3 messages de ma part chaque semaine avec :
Des conseils photos exclusifs, des résultats de mes expériences sur Instagram et une bonne dose d’inspiration (du moins je l’espère) !

Les derniers articles

Inspiration
Théo Chabardès

La confiance en photographie

Quand on fait de la photo, on est souvent confronté à deux phénomènes liés à la perception de notre niveau. Soit un photographe aura tendance à se sous-évaluer

> Lire la suite

Qui suis-je ?

Je m’appelle Théo et je suis passionné par la photo, Instagram et je me lance en vidéo. J’ai créé ce site pour partager mon expérience et parler de ma passion.

×
×

Panier

SUPER !

TON GUIDE T’ATTEND DANS TA BOÎTE E-MAIL MAINTENANT.